Imprimer Zoom + Zoom -
juin
8
2013

Fiche pratique Gestion commerciale : Marge, Taux de Marge et Taux de Marque

60 Flares 60 Flares ×

La marge, le taux de marge et le taux de marque. Trois éléments essentiels à connaître pour permettre au créateur ou au dirigeant d’entreprise d’évaluer le bénéfice qu’il pourra tirer de son activité,  de monter un business plan lors d’une création d’entreprise ou tout simplement de fixer ses prix de vente en bon gestionnaire.

D’accord. Mais encore faut-il savoir calculer une marge brute, une marge nette, et connaître la différence entre le taux de marge et le taux de marque des produits ou prestations proposés aux clients. Pour cela, suivez le guide !

 espaceblanc

Vous cherchez une idée pour développer votre marge ou créer votre entreprise : lisez notre article sur la révolution de la 3D 

 espaceblanc

 A – Déterminer une marge en valeur

Le calcul de la marge permet de connaître le gain réalisé sur les ventes d’une période donnée ou d’anticiper ces gains si vous êtes en phase de création d’entreprise. Le montant de la marge servira ensuite à financer le fonctionnement de l’entreprise. Selon la nature de l’activité, on suivra la marge brute, la marge nette ou la marge industrielle.

1)      La marge brute (ou commerciale)

La marge brute est beaucoup utilisée dans les activités de négoce. Elle mesure la différence entre le prix de vente et le coût de revient d’un produit ou d’un service.

Elle fait varier le prix de vente à la hausse ou à la baisse selon son importance. Elle agit donc directement sur la compétitivité de l’entreprise. Elle va être utilisée pour définir le taux de marque et le taux de marge.

Prix d'achat HT + Marge Brute HT = Prix de vente HT
ou
Prix de vente HT - Prix d'achat HT = Marge Brute HT

Un exemple :

Si un produit acheté 50 euros est revendu 80 euros, la marge brute sera de 30 euros. La vente du produit ou du service générera un résultat brut de 30 euros.

A noter :

Le prix d’achat hors taxes est différent du coût d’achat hors taxes, qui peut varier selon les frais liés à l’acquisition même du produit. En effet, les frais de transport, ceux d’emballage, ou de transformation, sont à prendre en compte.

  espaceblanc

2)      La marge nette

Elle permet de calculer la rentabilité finale d’un produit, d’un service ou même d’une entreprise.

La marge nette mesure le résultat réalisé par une entreprise lors de la vente d’un produit ou d’un service. En phase de création d’entreprise, elle permet d’anticiper ce résultat.

 espaceblanc

Elle se calcule en enlevant de la marge brute les frais liés à la vente du produit, ainsi :

  • La marge nette (qui est en fait la marge nette commerciale) correspond à la marge brute nette des frais de gestion commerciale (charges du personnel, amortissements du matériel, etc…).

Marge brute HT - Frais de gestion commerciale HT = Marge nette HT
ou
Prix de vente HT - Prix d'achat HT - Frais de gestion commerciale HT = Marge nette HT

 espaceblanc

  • Pour une société de production, la marge industrielle est la marge brute moins les frais directement liés à la fabrication industrielle du produit.

Marge brute HT - Coûts directs liés à la production HT = Marge industrielle HT
ou
Prix de vente HT - Prix d'achat HT - Frais de gestion commerciale HT = Marge industrielle HT

 espaceblanc

  • Certaines entreprises commerciales qui ont des frais de logistiques directement liés à la vente du produit calculent une marge logistique qui correspond à la marge brute nette des frais de logistique.

Marge brute HT - Frais directs logistiques HT = Marge logistique HT
ou
Prix de vente HT - Prix d'achat HT - Frais directs logistiques HT = Marge logistique HT

 espaceblanc

Chaque entreprise peut définir la marge nette qui correspond à son activité afin de différentier le montant de la vente affectée à la vente du produit de celui utilisé pour faire fonctionner l’entreprise. Il faut pour cela déterminer les coûts directement affectés à la vente du produit et les déduire de la marge brute.

En phase de création d’entreprise, le calcul de la marge nette est l’étape incontournable du prévisionnel financier. Il permettra d’anticiper le modèle économique optimal qu’il faudra développer.

  espaceblanc

3)      La marge, un indicateur des Soldes Intermédiaires de Gestion

Pour visualiser la rentabilité de l’entreprise on peut utiliser comme outil le tableau des SIG ou Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG). Ce dernier classe et ordonne les charges de l’entreprise. Il fourni des indicateurs de mesure de la rentabilité comme la marge brute, la marge nette,  mais aussi la valeur ajoutée, le résultat d’exploitation, … qui permettent d’étudier les conséquences des variations de charges sur le résultat.

Même si leur nom fait penser à des outils compliqués et « rébarbatifs », les indicateurs des Soldes Intermédiaires de Gestion sont des éléments importants pour maîtriser la gestion financiere de l’entreprise (ils font l’objet d’une fiche technique dédiée qui permet de mieux les comprendre et les utiliser : Comment bien utiliser les soldes intermédiaires de gestion).

espace blanc

Pour un créateur d’entreprise, les soldes intermédiaires de gestion sont les ratios clés du prévisionnel financier. Une fois l’entreprise sur les rails, vous pourrez comparer vos SIG prévisionnels à la réalité du terrain, puis effectuer des ajustements financiers.

 espaceblanc

Vous cherchez des solutions pour rentabiliser votre activité ? Lisez nos articles sur le business plan 

 espaceblanc

B – Déterminer un taux de marge

Le calcul des ratios permet de comparer les entreprises d’un même secteur d’activité ou la performance d’une entreprise dans le temps (sur plusieurs années ou périodes, du prévisionnel financier en phase de création d’entreprise à la première clôture des comptes, par exemple. Ces périodes peuvent même être de durées différentes). Ces ratios servent aussi à opter pour des choix stratégiques, en permettant de comparer la contribution d’un produit dans la performance de l’entreprise.

Si le taux de marge est un composant important du prix de vente, il est nécessaire de l’appréhender dans une conception globale de la mise en place d’une tarification. D’autres articles complémentaires à celui-ci vous permettront d’apréhender la tarification dans sa globalité :

 espaceblanc

1)      Le taux de marge

Le plus couramment utilisé pour les entreprises commerciales, le taux de marge brute (ou taux de marge commerciale) présente la marge brut en pourcentage du coût d’achat.

Il se calcul par conséquent à partir d’un rapport entre la marge brute HT et le coût d’achat HT :

Taux de marge (%) = Marge brute HT / Coût d'achat HT  x 100

Exemple :

Une entreprise commerciale ayant acheté un produit 100 € HT qu’elle revendra 150 € HT aura un taux de marge de 50% et disposera d‘une marge de 50 € pour payer ses frais d’exploitation ((loyer, énergie, …) et les salaires, les charges, les impôts, …).

Remarque :

Le taux de marge est utilisé de manière globale pour exprimer la performance globale de l’entreprise, ou une performance par partie ou section (produit, service, famille de produit, unité de production, …).

  espaceblanc

2)      Le taux de marque

Le taux de marque indique la marge commerciale inclue dans le prix de vente d’un produit. Utile, lorsqu’il s’agit d’estimer la rentabilité de la vente de telle ou telle marchandise, ou de fixer un prix de vente aux produits achetés.

  espaceblanc

Comment différencier taux de marge et taux de marque

Si le taux de marge et le taux de marque ont la même base : ils diffèrent de par leurs éléments de comparaison :

  • le taux de marge compare la marge brute au coût d’achat

Taux de marge = Marge Brute HT / Coût d'achat HT x 100

  • le taux de marque la compare la marge au prix de vente

Taux de marque = Marge Brute HT / Prix de vente HT x 100

  espaceblanc

Cette notion est importante car elle porte souvent à confusion. Voici un schéma qui permet de les différencier facilement :

Taux de marge, taux de marque

 espaceblanc

C – L’utilisation du coefficient multiplicateur

De nombreux commerçants utilisent le coefficient multiplicateur pour déterminer leur prix de vente à partir du prix d’achat de leurs marchandises.

Cependant, afin d’éviter de trop allonger cet article nous éditerons une autre fiche pratique qui abordera deux points complémentaires importants :

 espaceblanc

Vous cherchez des solutions pour rentabiliser votre activité ? Lisez nos articles sur le business plan 

 espaceblanc

D – Pourquoi est-il important de maîtriser son taux de marge (ou sa marge brute) ?

La marge sert à rémunérer le travail réalisé par l’entreprise. Mais avoir un bon taux de mage n’est pas suffisant pour assurer la rentabilité de l’entreprise.

En effet, si avoir un prix de vente adapté est nécessaire pour contribuer au dynamisme commercial de l’entreprise, le suivi de la trésorerie, la mise en place d’une organisation adaptée (administration, production, commerciale, …) et la qualité du management sont des piliers indispensable pour a bonne marche de l’entreprise).

Afin de bien intégrer l’importance de ces notions, nous vous conseillons de compléter votre lecture par les articles suivants :

espace blanc

En phase de création d’entreprise, il est indispensable de réaliser un prévisionnel financier afin de calculer de manière précise ces différents taux. Ils vous permettront ensuite de choisir le modèle économique le plus pertinent puis de piloter votre entreprise en toute connaissance de cause.

60 Flares Twitter 7 Facebook 46 Google+ 3 LinkedIn 4 Email -- 60 Flares ×
Fiche pratique Gestion commerciale : Marge, Taux de Marge et Taux de Marque 4.19/5 (83.78%) 37 votes
Laurent Dufour

À propos de l'auteur: Laurent Dufour

Après avoir travaillé en distribution, dans un grand groupe industriel et créé mon entreprise, je travaille avec des cabinets d'expertise comptable pour accompagner des dirigeants et des créateurs d'entreprise. Le blog du dirigeant me permet de publier des informations et des conseils destinés aux dirigeants et aux créateurs d'entreprise.

42 commentaires+ Ajouter un commentaire

  • Bonjour,

    Je trouve votre page très intéressante, et également vos formules.

    Cependant, je souhaiterais savoir… De quoi doit-on tenir compte pour déterminer le pourcentage de la marge?

    Merci par avance.

    Cordialement.

    • Brigitte PRACA

      Merci de votre intérêt.

      Pour calculer votre marge, il faut en premier tenir compte des frais de fonctionnement liés à votre entreprise, votre marge doit au moins les couvrir pour être à l’équilibre.

      Et bien entendu, que votre marge soit supérieure à vos frais pour vous permettre de générer des bénéfices.

      Espérant avoir répondu à vos attentes, Crdlt.

  • Bonjour,

    Merci de ces éclaircissements. Ils sont très clairs. Étant du département commercial, j’aimerai savoir quels sont les deux usages différents pour l’entreprise entre le taux de marge et le taux de marque d’un point de vu comptable/financier? Cela concerne t-il deux points vraiment distincts?

    Cordialement,

    • Brigitte PRACA

      Bonjour, merci de votre intérêt et de vos encouragements pour Le BDD.com
      Vous pouvez trouver un complément d’informations sur notre article : Fiche pratique Gestion commerciale : Comment déterminer un prix de vente

      Comptablement et financièrement c’est une marge brute exprimée par rapport à un coût d’achat, donc le taux de marge qui est retenu.
      Le taux de marque sert plutôt aux commerçants, artisans ou dirigeants qui souhaitent connaitre quelle est la part de leur marge brute dans le prix versé par leur client. Les organismes statistiques comme l’INSEE basent leur calcul à partir des prix de vente, c’est donc un taux de marque qu’ils présentent (et non un taux de marge).

      Espérant vous avoir éclairé. Bien cordialement, L’équipe du BDD.com

  • Bonjour,
    Un grand merci pour ce site si bien expliqué sans tout compliquer. On ne peut plus clair, bravo. Pour calculer le cout d’achat, pourriez-vous me dire quel type de pourcentage utiliser? Pourriez-vous aussi me dire de par votre expérience, le taux de marge brut le plus courant? ou du moins le seuil à ne pas dépasser pour que l’entreprise reste saine?
    D’avance je vous remercie pour votre réponse et bonne continuation.
    Cordialement,
    Elodie

    • Brigitte PRACA

      Vos compliments nous vont droit au cœur, merci de votre intérêt pour le DBB.com
      Difficile de répondre à vos interrogations car il n’y a pas de règle en la matière.
      Le pourcentage a utiliser ou le taux de marge le plus courant… ça dépend de votre activité (produits ou prestations) pour laquelle il y a un « taux moyen » de marge, sur lequel il est conseillé de vous aligner pour rester compétitif, si concurrence vous avez.
      Mais rien ne vous empêche de dépasser un seuil « moyen/activité », votre entreprise pourra être saine et/ou bénéficiaire si vos clients sont prêts à payer des produits ou prestations plus chères que vos concurrents, sauf à être sur un marché de niche.
      => n.b. : Des articles de luxe peuvent avoir un taux de marge à 2 voire 3 chiffres avec une clientèle est prête à acheter (pour la marque par exemple) quand pour des petits producteurs le taux de marge peut-être à 1 chiffre du fait de sur-quota voire vendu à prix coutant.

      Vous avez ici le taux de marge moyen (qui comme je l’explique dans les articles sont plutôt des taux de marque puisqu’ils partent d’un prix de vente) http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?ref_id=NATSOS12301
      Bien cordialement, Brigitte PRACA

  • J’ai comme l’impression que vos definitions sont inversées.

    Le taux de marque, si cela correspond au « markup percentage » en anglais (excusez mon français) , est calculé par rapport au coût. Si cela me coute 100, et je le vends à 120 j’ai fait un markup de 20% puisque j’ai multiplie par 1,2 (1+20%) le coût.

    La marge (margin or gross profit) se calcule par rapport au prix de vente, donc si vous vendez a 120, les 20 sont un sixieme du total donc, 16,67%.

    Voir:
    http://www.ehow.com/how_5117157_calculate-markup-margin.html
    http://en.wikipedia.org/wiki/Profit_margin
    http://en.wikipedia.org/wiki/Markup_(business)

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      merci de votre commentaire, je ne suis pas très au fait du « markup percentage », mais le nom de cet indicateur semble vous induire en erreur car, après vérification, je vous confirme que le taux de marque correspond bien à la marge brute HT divisée par le prix de vente HT. Si vous acheté un bine 70 euros et que vous vendez 100 euros, vous avez un taux de marque de 30 %, cela correspond au gain que vous faites par rapport au prix de vente HT.
      Je vous confirme aussi que le taux de marque se différencie du taux de marge par le fait qu’un taux de marque se calcule par rapport au prix de vente alors qu’un taux de marge se calcule par rapport au prix d’achat.

      J’espère que cette réponse vous conviendra, n’hésitez pas à nous contacter pour de plus amples renseignements.

      Cordialement,
      L’équipe du blog du dirigeant

  • Très heureux suis je d’avoir découvert votre site. Je débute à peine (9 mois) une activité dans les courants faibles (Ventes en direct + installations des produits téléphoniques et informatiques).
    Toutes mes commandes viennent de France, je souhaite que vous m’orientiez dans la gestion pour rendre lisible mes résultats, sinon mes bénéfices.

    Merci d’avance.

    • Laurent Dufour

      Bonjour et merci pour votre commentaire,

      N’hésitez pas à nous poser des questions nous tenterons d’y répondre au mieux.

      Cordialement,

      L Dufour

  • Je viens de lire avec bcp d’intérêt vos explications concernant les indicateurs de gestion commerciale (taux de marge et taux de marque).
    Toutefois je tiens à vous faire remarquer que la notion de taux de marque est très peu répandue et que l’on entend (et qu’on lit dans les ouvrages y compris spécialisés) bcp plus souvent parler de taux de marge comme le rapport entre la marge et le prix de vente ou le C.A. ht notamment dans des formations professionnelles. Les CGA eux mêmes font souvent cette confusion.
    Bien à vous.
    DR

    • Laurent Dufour

      Bonjour Monsieur,

      Je vous remercie pour votre commentaire et suis bien d’accord avec vous. Je vous avoue avoir été contraint de vérifier mes informations sur le taux de marge et le taux de marque avant d’écrire cet article. C’est en partie pour permettre à chacun de s’y retrouver que nous avons écrit cet article qui nous semble clarifier la différence entre le taux de marge et le taux de marque, l’important est de bien savoir de quoi on parle surtout lorsqu’on cherche à se comparer à d’autre entreprises afin d’améliorer la gestion de s propre activité.

      Sincèrement,

      L’équipe du blog du dirigeant

  • Bravo pour votre site qui m’aide à y voir plus clair.

    A tout hasard. Auriez vous un ou plusieurs ouvrages très simple, très pratique pour tout ce qui est relatif au taux de marque, taux de marge, prix de vente, remise…
    Bref un truc très pratique en gestion commerciale…

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      Tout d’abord nous vous remercions pour l’attention portée à notre blog !

      Je n’ai pas d’idée de livre à vous transmettre car ceux dont je m’inspire sont à mon sens un peu complexe (par exemple : contrôle de gestion, DECF7 par Claude Alazard et Sabine Sépari aux édition Dunod). Tout l’objet de ce blog étant de simplifier au maximum les réponses aux questions que se posent au quotidien les dirigeants et les créateurs d’entreprise.

      Je reste cependant attentif et reviendrai vers vous si je trouve un livre intéressant.

      J’espère avoir répondu à votre question et vous compter prochainement parmi nos lecteurs.

      Sincèrement,

      L’équipe du blog du dirigeant

  • Bonjour Laurent ,
    Comment fait on pour obtenir la totalité de vos fiches, qui sont simples à comprendre,
    Efficaces à mettre en place et m’aiderai beaucoup dans ma gestion quotidienne.
    Je peux éventuellement télécharger mais si il existe un autre moyen je suis preneur.
    Merci de ce que vous pourrez faire pour moi,
    Très sincèrement .
    Yves

    • Laurent Dufour

      Bonjour Yves,

      Merci pour ce commentaire. Les articles étant écrits et publiés au fur et à mesures de nos idées et des demandes des lecteurs, nous n’avons malheureusement pas prévu une édition groupée des fiches pratiques. Je vais cependant essayé de trouver une solution technique et reviendrai vers vous si je trouve…

      En espérant vous revoir sur le blog du dirigeant

      Sincèrement,

      L’équipe leblogdudirigeant

  • Merci pour toutes vos explications simplifiées et claires, votre site est indispensable !

  • Bonjour
    Pour calculer un taux de marge sur un produit :

    Je divise le Prix d’achat par le prix de Vente ? : soit PA 345€ ….PV 425 € Mon taux de marge est de 18%

    Normal ?

    Merci pour votre retour

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      Tout d’abord nous vous remercions pour l’attention portée à notre blog !

      Pour calculer votre taux de marge il faut que vous calculiez votre marge et que vous la divisiez par votre prix d’achat, comme c’est inscrit dans le paragraphe B-1 de l’article. Si les données que vous nous avez fournies sont HT, vous calculez votre marge de la manière suivante : 425 – 345 = 80 € de marge HT puis pour avoir votre taux de marge vous divisez votre marge par votre prix d’achat et vous multipliez par 100 : 80 / 345 x 100 = 23%.
      Si les données fournies sont TTC pensez à refaire le calcul en divisant votre (vos) donnée par (1+ Taux de TVA) afin d’avoir le prix HT.

      En espérant vous avoir aidé,

      Cordialement,

      L’équipe LBdD

  • Je viens de lire avec bcp d’intérêt vos explications concernant les indicateurs de gestion commerciale (taux de marge et taux de marque).Cependant, je souhaiterais savoir… comment peut-on calculer le Prix de vente sachant que le taux de marge et en % ?

    Merci par avance.

    Cordialement.

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      Votre prix de vente est égale à votre coût d’achat + votre marge.
      Or, votre marge se calcule en faisant taux de marge x coût d’achat Votre prix de vente est donc égale à coût d’achat + coût d’achat x taux de marge soit coût d’achat x (1+taux de marge).

      Autrement dit si vous acheter 100€ un produit et que vous souhaitez le vendre avec 30% de marge vous faites :
      prix de vente = 100 x (1+30%) = 100 x (1 + 0,3) = 130 €. Attention il vous reste à ajouter la TVA

      Cordialement,

      l’équipe LBdD

  • Bonjour,
    J’aimerai simplement savoir quelle est la valeur de pourcentage à partir de laquelle on peut dire que le taux de marge est correct ou incorrect? Par exemple si on fixe son seuil à 20% de taux de marge, en dessous ce serait critique, au dessus ce serait bien. Parce que dans toutes les définitions on dit « plus il est grand mieux l’entreprise est performante » mais sans valeur précise ça reste très flou, comment se rendre compte en pratique?

    • Laurent Dufour

      Bonjour Camille,

      Tout d’abord merci pour l’intérêt que vous portez à notre blog.

      Il n’y a malheureusement pas de réponse unique à votre question car le taux de marge diffère en fonction du mode de fonctionnement de l’entreprise et de son organisation. De manière un peu caricaturale, il est évident qu’une entreprise qui doit lourdement investir et qui dispose d’un process de production compliqué demandant de nombreuses interventions humaines et beaucoup de stock, aura besoin d’un taux de marge supérieur à une entreprise de conseil qui n’aura pas les mêmes coûts.
       
      Cependant plusieurs méthodes peuvent vous aider à déterminer le taux de marge adapté à votre entreprise :

      • étudier le taux de marge moyen pratique dans le secteur économique de votre entreprise ainsi que celui de vos concurrents. Il ne faut pas rechigner à aller acheter un produit que vous vendez chez vos concurrents afin d’étudier leur prix, leur prestations, leur accueil, …
      • - faire un prévisionnel sert justement à déterminer votre taux de marge et à vous fixer des objectifs. Le faire avec un professionnel vous aide a étudier la structure de vos prix et a analyser votre structure de coûts. Si vous le souhaitez, nous pouvons vous aider à réaliser votre prévisionnel, c’est une prestation que nous réalisons pour de nombreux créateurs ou pour de petites sociétés qui souhaite de l’aide pour démarrer ou se développer. Si cela nous intéresse n’hésitez pas à nous laisser vos coordonnées sur le formulaire de contact nous vous rappellerons gratuitement pour voir ce qu’on peut faire.
      • - demander à un professionnel de vous aider. C’est la mission des expert-comptables,ici aussi grâce à notre réseau nous pouvons vous aider à trouver un expert-comptable proche de chez vous qui vous proposera un rendez-vous gratuit pour vous proposer de l’aide. http://leblogdudirigeant.com/mission-expert-comptable/

      J’espère avoir répondu à votre question. N’hésitez pas à nous demander de vous rappeler, nous avons déjà accompagné plusieu>rs lecteurs du blog qui ont trouvés la solution à leur soucis gratuitement ou pour un tarif modique, mais il faut dans un premier temps que nous étudions votre situation en direct.

      Laurent Dufour
      Fondateur du blog du dirigeant

  • Votre page m’a beaucoup aider à comprendre les calculs commerciaux ! Merci beaucoup ! Cela m’aidera beaucoup pour mon BAC Opt Mercatique !

  • Bonjour et d’entrée, bravo pour votre Blog, vos fiches et vos commentaires si clairs… merci pour toute l’implication que vous avez à dispenser de façon claire une partie de votre savoir pour aider toutes les personnes dans mon cas qui essaie de faire ou font le pas vers entrepreneuriat (et ce ne sont pas des compliments innocents!)…
    Dans mon cas (je suis électricien du bâtiment), après avoir parcouru cette fiche avec beaucoup d’attention, je fais maintenant la différence entre taux de marge et taux de marque, je sais aussi calculer un taux de marge et un prix de vente, mais le comptable que j’ai contacté pour mon prévisionnel ne s’exprime ni en marge brute ni en marge nette, mais en marge globale ! comment faut-il interpréter ce terme ?

    • Laurent Dufour

      Bonjour,
      Merci pour vos commentaires encourageants, n’hésitez pas à diffuser cette adresse auprès d’autres professionnels nous tentons de répondre simplement par des commentaires ou des articles à toutes les questions qui nous sont posées.

      Pour la réponse à votre question il faudrait le lui demander… Est-ce que pour lui « global » signifie qu’il ne déduit aucune charge autres que les achats de consommables, ce qui reviendrait à parler de marge brute … Vous pouvez aussi vous en assurer en étudiant votre compte de résultat ou vos Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) dans lesquels vous retrouvez votre marge brute : http://leblogdudirigeant.com/fiche-pratique-soldes-intermediaires-de-gestion/ Il faudra alors comparer le chiffre qu’il vous donne et votre marge brute…

      En espérant avoir répondu à votre question,

      Sincèrement,

      L’équipe du blog du dirigeant

  • bonjour. j’ai deux questions

    j’aimerai savoir sur quoi, une entreprise qui vends à pris coutant fait elle des bénéfices ?
    la deuxième: récupère t’elle la tva sur un prix coutant.
    merci.

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      une entreprise qui vend à prix coûtant ne fait pas de bénéfice puisqu’elle vend ses produits au prix de revient. Son intérêt réside ailleurs comme attirer plus ce client afin de vendre des articles complémentaires. C’est ce que font certains Hyper marché en vendant l’essence à prix coûtant pour attirer du monde dans leur magasin. Cette démarche est commerciale, le vendeur a forcément un intérêt, Milton Friedman, un économiste américain disait qu’il n’y avait rien de gratuit (« There is no free lunch »).

      La réponse à la deuxième partie de la question est oui, toute entreprise qui vend un produit à un particulier est soumise à la TVA quel que soit le niveau du prix de vente (à de rares exceptions près).

      Sincèrement,

      L’équipe LBdD

  • Bonjour je trouve votre site et vos explications claires merci.

    Commercial sur salon, nous avons l’habitude de parler couramment de marge entre acheteurs et vendeurs.
    Et les taux de marges que s’applique un acheteur se calcule de la façon suivante. Prix de vente ttc / prix d’achat HT,

    Est ce que c’est pratiques sont tellement vieilles et demeurent ainsi ?
    Ou ont-ils toujours eu un manque de rigueur certain ?

    Merci pour votre réponse.

    Edouard

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      En fait la plupart des gens confondent le taux de marge et le taux de marque. J’ai même eu du mal avec un amis directeur financier …

      Une fois qu’on a compris la différence tout va mieux !

      Sincèrement,
      L’équipe LBdD

  • Bonjour monsieur Dufour,

    Je suis en pleine étude pour avoir ma gestion et je suis un peu perdue quant au calcul des marges

    J’ai des exercices qui me posent problème :

    J’achète des marchandises 250 €; je les revends en gagnant (1) 10% du PA ; (2)
    10% du PV ; calculer le PV dans chaque cas .
    Réponses: (1) 275 ; (2) 277,78 ).

    Pour les 10% sur le PA (1) j’arrive bien à 275€
    Mais je n’arrive pas à comprendre comment on arrive à 277.78€ pour les 10% sur le PV.

    Pourriez-vous m’aider à comprendre ?

    Merci d’avance pour votre réponse,

    Bien à vous

    Mounia

    • Laurent Dufour

      Bonjour,
      C’est une simple équation mathématique : d’après votre hypothèse, Prix de Vente = Prix d’Achat + (Prix de Vente x 0,1) (j’ai juste écrit mathématiquement ce que dit votre énoncé).
      ce qui équivaut à : Prix de Vente – (Prix de Vente x 0,1) = Prix d’Achat
      ou encore : Prix de Vente x (1-0,1) = Prix d’Achat
      on a donc : Prix de Vente x 0,9 = Prix d’Achat
      Au final : Prix de Vente = Prix d’Achat / 0,9 = 250/0,9 = 277,78

      Sincèrement,

      L’équipe LBdD

  • Bonjour
    si nous avons un taux de marge = 0% quelle interprétation donner ?
    Merci pour votre réponse

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      Si votre taux de marge est à 0% c’est que vous n’avez pas de marge et donc que votre prix de vente est égale à votre prix d’achat.

      Sincèrement
      L’équipe LbdD

  • Bonjour,
    Dites-moi, est ce que les impôt et les provisions font partir des Frais de gestion commerciale à retirer de la marge brute pour obtenir la marge nette? Dans ce cas la marge nette ne correspond t-elle pas au résultat net, sinon elle ne correspondrait – elle pas par défaut au résultat d’exploitation. Dans ce cas la marge nette ne devient – elle pas la marge d’exploitation? merci d’avance!

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      Vous avez tout a fait raison, la marge nette est en fait le résultat net. On différencie les termes car la marge est souvent exprimée en pourcentage. La marge nette est par conséquent définie comme étant le résultat net divisé par le chiffre d’affaires.

      Sincèrement,
      L’équipe création d’entreprise LBdD

  • Bonjour,
    En négociation commerciale, je me suis retrouvé dans la situation suivante:
    Je propose à mon acheteur (dans ce cas un distributeur) un article à 10€ et lui indique le prix de vente auquel il le revendra aux boutiques suite à une marge de 25%, soit 12.50€. (=taux de marge).
    Le distributeur me rétorque que c’est faux, il faudra qu’il le vende 13.33€ (10/(1-0.25)) soit le taux de marque s’il veut avoir une marge de 25%.
    Je me suis trouvé dans une position délicate et ne sais pas qui a raison..
    Pourriez-vous m’éclaircir et me dire si mon distributeur doit vendre le produit à 12.50€ ou à 13.33€ à ses clients pour avoir une marge de 25% ?
    D’avance, merci,
    Nicolas

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      Je comprends votre désarroi car j’ai travaillé en distribution spécialisé et me suis battu en interne (en vain) pour expliquer qu’ils confondaient le taux de marge et taux de marque. Votre acheteur calcule son « taux de marge » en faisant 3,33 / 13,33 = 0,25. Or c’est bien le taux de marque… le taux de marge est de 3,33 / 10 = 33%. Le problème auquel votre acheteur se trouve confronté c’est que son système informatique est basé sur le taux de marque, il lui est compliqué, voir impossible de changer sa méthode de calcul.

      Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise LBdD

      • Bonjour,
        Merci pour les réponses précieuses que vous apportez à nos préoccupations. Ma question est la suivante: y-a-t-il un niveau minimum de marge brute par secteur que doit atteindre une entreprise pour être déclarée rentable? quelques exemples si possible! Par ailleurs, pourriez vous me dire si une marge nette négative n’affecte pas le rentabilité d’une entreprise!

  • Bonjour,
    Merci pour les réponses précieuses que vous apportez à nos préoccupations. Ma question est la suivante: y-a-t-il un niveau minimum de marge brute par secteur que doit atteindre une entreprise pour être déclarée rentabilité? quelques exemples si possible! Par ailleurs, pourriez vous me dire si une marge nette négative n’affecte pas le rentabilité d’une entreprise!

  • Bonjour Mr Laurent,

    Je tient tout d’abord à vous remercier pour toutes ces précieuses informations, ma question est la suivante : y-a-t-il un niveau minimum de marge qui permet à l’entreprise de couvrir ces charges ?

    Pourriez vous me dire comment le calculer;

    Merci d’avance pour votre réponse,
    Cordialement.
    Asmaa

    • Laurent Dufour

      Bonjour,

      Le taux de marge est propre à chaque entreprise, il dépend du secteur d’activité, de la taille de l’entreprise et de son organisation. Il est par conséquent impossible de déterminer un taux de marge minimum. C’est notamment pour cela qu’il est important de suivre la gestion d’une entreprise avec des indicateurs.
      Il existe quand même deux notions qui peuvent vous aider qui sont :

    • le coût de revient ( voir artilce : http://leblogdudirigeant.com/cout-revient/ ) au dessus duquel le produit vendu vous ramène de la marge,
    • le point mort ou seuil de rentabilité qui correspond au montant de chiffre d’affaire à partir duquel l’entreprise commence à gagner de l’argent ( voir article : http://leblogdudirigeant.com/seuil-de-rentabilite-comment-le-calculer-simplement-22102014albddla1/ )
    • Cordialement,
      L’équipe création d’entreprise LBdD

Laisser un commentaire